Carnet de voyage – Aller au Burning Man : mon expérience et photos

Ce carnet de voyage parle de l’expérience d’aller au Burning Man. Pour plus d’infos sur l’évènement : Le Burning Man, c’est quoi ? saura éclairer votre lanterne. J’ai listé les liens utiles pour préparer l’évènement à la fin de l’article.

J’ai vécu une semaine dans le désert.

J’ai dansé jusqu’au lever du soleil.

J’ai été seule au milieu d’une tempête de sable.


Je me suis promenée avec deux guitaristes pour chanter des chansons aux gens.

J’ai écrit le nom de mon grand-oncle, décédé cette année, sur le grand temple en bois qui a brûlé à la fin de la semaine entouré de 50 000 personnes dans un silence religieux.

Avant l’évènement, j’ai passé deux jours à préparer un camp de 36 personnes avec courses pour une semaine de repas pour tout le monde, nettoyage, rangement …

J’ai fait un tour dans un avion 4 places.

avion burning man

J’ai rencontré un homme d’une soixantaine d’années qui plaque tout pour aller silloner le monde en bateau.
J’ai trouvé mon animal totem.
J’ai rencontré des Brésiliens, Pakistanais, Australiens, des grand-mères, des bébés, des drogués, des artistes, des gens nus, des costumes improbables, mon playa boy, et un groupe de Français avec qui j’ai vécu 24h/24 et que je n’oublierai jamais.
J’ai vu un camp de concentration de Barbies destiné à montrer le mal que Barbie a fait au monde actuel.
J’ai vu des oeuvres d’art dans le silence du désert.

oeuvre art burning man

J’ai fait du vélo la nuit dans le paysage incroyable que forment 50 000 personnes éclairées par des LED.

J’ai pris une décharge électrique.

(au propre et au figuré)

J’ai regardé une personne dans les yeux pendant deux minutes.

J’ai fait du yoga, du trampoline, bu du thé, mangé des fruits frais bio de Californie, joué dans un bus-piscine à balles, fait des câlins, reçu des cadeaux, des massages, des cocktails, discuté de choses essentielles, fait des gaffes, un shooting, des crêpes et des rencontres incroyables.

J’ai dansé en boite en pleine après-midi, j’ai dansé dans une boite avec des flammes au plafond, j’ai dansé sur du metal, j’ai dansé en plein désert à 4h du matin, j’ai dansé sur Sia devant un frigo ouvert avec Caticha et Marie.

J’ai retrouvé les personnes que je cherchais au milieu de 50 000 personnes en pleine nuit.

J’ai dormi 3 heures en trois jours.

Je suis allée dans un hamac géant, dans un pub irlandais, dans un endroit avec plein de matelas, sous un dome de lumière qui donnait l’impression d’être dans un voyage spatial, dans une maison de 4 étages, dans une oeuvre d’art, dans le Tardis de Doctor Who, dans un bureau de poste, sur un porte-bagage, dans une foule silencieuse…
Je me suis roulée dans le sable. (c’est la tradition à l’arrivée)
J’ai passé une soirée dans un bar miteux absolument génial qui a pour toute décoration un faux chien.
J’ai tatoué leur groupe préféré au marqueur à une vingtaine de personnes pour une aprem metal.

burning man personnes

J’ai couru à 4h30 du matin au milieu des oeuvres d’art dans le désert.

J’ai passé une semaine à entendre « Hello I am Gérald, this is my friend Ingrid, she comes from space ! »

J’ai rencontré un homme d’un certain âge qui a voyagé sur un bateau pendant 17 ans et connaissait toutes les îles du Pacifique, mais qui passait sa matinée en plein soleil pour placer les gens qui attendaient pour faire un tour d’avion. Ce même gars donnait une conférence quelques jours plus tard sur « tout plaquer, quitter son travail et aller vivre ses rêves ».

J’ai pleuré, j’ai eu des fou rires incroyables, et j’ai serré plus de personnes dans mes bras que pendant le reste de ma vie.

J’ai passé une semaine à ne rien payer, ne rien exiger, à donner, à recevoir, à remercier, à aller dans des boîtes de nuit incroyables construites pendant des mois par des personnes dont le seul but est de faire plaisir. Comme les pilotes d’avion, comme les barmaids qui servent des mojitos ou des cocktails à base de fruits frais, comme les profs de yoga, comme ceux qui construisent des oeuvres d’art monumentales, comme ceux qui ont crié « I love you » à la foule, comme ceux qui se promènent avec un brumisateur ou une bouteille de whisky, et comme tous les autres.

Je suis allée au Burning Man, l’endroit où, quand tu arrives, on te dit « Welcome home ».


Quelques photos :

 

Les camps :

yoga burning man

Yoga du matin


the burning man
Bar à thé

La playa et ses œuvres d’art :

playa burning man
oeuvre burning man

burning man nuit

Le Temple :

temple burning man

La poussière ou « dust »  :

burning man tempete
dust dance


Playa de nuit :

playa nuit

burning man nuit


Le lever de soleil sur la playa :
lever soleil burning man
lever soleil burning man

Le tour en avion:

avion burning man

Les gens :


burning man personne
burning man parachute
Atterrissage de parachute !

burning man

Toilettes :

toilettes burning man

Vélos :

velo burning man

velo burning man

Les art cars :
art car burning man

burning man art car



Mon camp, les Dusty Frogz, et notre tour Eiffel en bois construite en deux jours :

dusty frogz

La balade avec les guitaristes :


Le temple qui brûle à la fin du Burning Man :


Merci à Steve, Gérald, Marie, Julien, Nico, Thomas, Mike, Moon, Marie, Matthieu, JB, Cat, Romain, Thibault, Lucille, Stephane, Renaud, les autres Dusty Frogz, Steven, Nick, Rita, Sarah, Chelsea, Michael, Erin, Wilfred, Matthew, et à toutes les autres personnes qui ont fait de mon Burning Man un moment extraordinaire.

 

Pour aller au Burning Man vous aussi :

Le Burning Man, c’est quoi ?

Comment acheter son ticket pour Burning Man

Comment préparer le Burning Man : matériel, nourriture, budget

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Pour ne rien manquer des nouveaux articles du blog, tu peux recevoir la newsletter une fois par semaine ! Je t'offre une méditation et l'accès aux ressources du blog sur l'écriture !