faim de liberté podcast

Ecouter ses envies – Faim de Liberté 6

Dans cet épisode, je vais vous expliquer pourquoi écouter ses envies alimentaires est important pour apprendre à manger en conscience, et vous proposer un exercice à ce sujet.

Avant de commencer, disclaimer ! Je vais vous proposer un exercice qui va sûrement vous paraître à l’encontre des conseils des nutritionnistes, du « ne mange pas trop gras trop sucré », etc. Si vous avez peur de grossir avec cet exercice ou de perdre le contrôle : c’est normal ! Voyez cela comme les fêtes de fin d’année : ces quelques repas n’auront pas d’incidence sur votre poids, votre corps se régulera tout seul une fois revenu à la normale. Néanmoins, cet exercice est important dans la démarche de paix avec la nourriture, je vais vous expliquer pourquoi tout de suite. En attendant, faites-moi confiance : cet exercice fonctionne et vous aidera beaucoup, même s’il vous paraîtra contre-intuitif de prime abord.

Pourquoi écouter ses envies alimentaires

Le docteur Zermati, pionnier de l’alimentation consciente, le dit : « Ce qui fait disparaître le désir (effréné d’une nourriture particulière, par exemple quand notre cerveau bloque sur une pizza pendant toute la journée), c’est le plaisir. »

En effet, manger avec plaisir, en savourant, permet la libération de dopamine. Le cerveau va ainsi comprendre que l’on est en train de manger, bien plus vite que si on avale sans plaisir. Cela influera sur nos sensations de faim et de satiété, ainsi que sur l’assimilation des nutriments du repas !

L’exercice pour écouter ses envies

Je vous propose l’exercice suivant pour observer vos envies alimentaires.

On commence par attendre d’avoir faim.

  • Vous avez faim. En dessous de 5 d’après votre échelle de la faim. Parfait. Attendez un peu.
  • Toujours faim ? Super, on passe à la suite.

Lire la suite sur Faim de liberté .fr

 

Pour aller plus loin

La nourriture émotionnelle, c’est quoi ? Comment on s’en libère ? + Mon podcast !

Episode 3 – Manger en conscience

Episode 2 – Reconnaître la faim

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *