Le NaNoWriMo c’est quoi ? pourquoi se lancer ?

Novembre, la saison des gros pulls, des mugs de thé, des feuilles mortes qui virevoltent dans le brouillard … et pour certains, du planning d’écriture, du nombre de mots écrits par jour, de rendez-vous dans des cafés pour écrire en bonne compagnie : j’ai nommé le National Novel Writing Month ou NaNoWriMo. Le but est d’écrire 50 000 mots ce mois-ci, qu’il s’agisse d’un roman, d’un extrait, d’un projet professionnel, … en même temps qu’une grande communauté de personnes dans le monde entier ! Alors, le NaNoWriMo c’est quoi ? et pourquoi se lancer dans cette aventure ?

 

foule

Dans un manque d’inspiration total pour illustrer cet article, j’ai décidé d’utiliser des photos du Burning Man 2018

Le NaNoWriMo c’est quoi ? Comment ça marche ?

Cet évènement est organisé par le site https://nanowrimo.org/, où une fois votre compte créé, vous préparez votre roman/projet et le nombre de mots visé. Vous pouvez mettre un nombre inférieur à 50 000 mots, cela ne vous fera pas « gagner » le challenge mais ne vous empêchera pas de faire le suivi de votre objectif ou les évènements régionaux.

Ensuite, à partir du 1er novembre, vous ajoutez chaque jour le nombre de mots écrits. Vous pouvez ainsi voir votre progression, rythme, record du nombre de mots par jour …
Le dernier jour, si vous avez dépassé 50 000, vous copiez l’intégralité de votre roman dans une boîte de texte sur le site (qui n’en fait rien, c’est juste pour valider votre score), et êtes déclaré vainqueur !

NaNoWriMo, pour quoi faire ? C’est vraiment pour moi ?

En fait, je fais déjà un peu le NaNoWriMo, avec ma promesse de finir mon livre d’ici la fin d’année, je compte déjà le nombre de mots par jour, et pour moi c’est ça le principal atout du NaNo.
Pour faire simple, ce mois-ci, le NaNo devient votre principal objectif (travail excepté).

Voir que vous écrivez de plus en plus de mots par jour, ou que vous gardez le cap malgré une légère baisse de régime, est vraiment encourageant. On a l’impression de construire un mur brique après brique, sans jamais laisser tomber.

D’autre part, il y a une mobilisation internationale autour du NaNo. Le site comporte des groupes régionaux (pour la France : Paris, Nancy – cocorico-, la région Auvergne Rhône Alpes et « le reste »), qui permettent de se retrouver entre nanoteurs pour écrire.

tour eiffel burning man
J’y ai déjà participé (à Paris) et ça m’avait bien plu, par exemple on avait fait une « word war » (écrire le plus de mots possible en un temps donné), cela peut bien aider à avancer quand on est bloqué !
D’autres petits outils sont présents sur le site pour se motiver, comme des badges, des forums … que je vois plus comme des bonus, mais qui participent à la motivation générale.

C’est super difficile, non ?

D’écrire 50 000 mots en un mois quand on n’a jamais écrit et qu’on bosse 9h par jour ? oui, un peu. Mais pas impossible 🙂 Par contre, il est possible de le faire de manière un peu moins radicale.

Le nombre de mots

Se fixer un objectif inférieur à 50 000 mots me paraît bien pour la première fois. En 2016, c’est ce que j’avais fait. J’ai un peu abandonné mais je suis quand même plutôt fière de m’être lancée dans le challenge, ce qui m’a permis de consacrer plus de temps à l’écriture que d’habitude.

Comment atteindre le quota chaque jour

Si vous travaillez à côté, l’objectif semble vraiment effrayant. Comment atteindre les terribles 1666 mots par jour  (ou autre objectif que vous vous serez fixé)?

  • Faire du NaNoWriMo sa priorité. C’est sûr que si vous le faites passer derrière le sport, l’aquaponey ou Red Dead Redemption, ça ne va pas coller.
  • Si vous le pouvez, écrire également dans les transports en commun, salles d’attente… Pour cela, j’utilise une application de prise de notes (Google Keep) mais il existe des applis plus sympa ou plus adaptées, comme par exemple Jotterpad. On pourrait avoir l’impression que ça marche moins bien qu’un PC, mais rappelez-vous avec quelle vitesse il peut vous arriver d’expédier des textos d’une page avec la saisie automatique. Pour peu que je sache quoi raconter, il peut m’arriver de battre des records du nombre de mots à l’heure dans les transports.

transports burning man

  • Planifiez un peu votre écriture : cela peut aider de vous dire, tel jour je peux écrire dans le train, telle semaine j’ai plein de soirées prises alors il vaudra mieux compter sur le weekend … plutôt que de vous fixer un nombre par jour impossible à tenir et de culpabiliser.
  • Dans mon prochain article, je vous parlerai de mon Bullet Journal, qui est un précieux outil pour le NaNo !

 

Comment se motiver / ne pas laisser tomber le NaNoWriMo

Pour être honnête, quand j’ai laissé tomber mon premier NaNo, mon objectif était de 10 000 mots (soit : 3 chapitres de mon roman). C’est peu ! Mon excuse était que j’étais très prise par mon tour du monde, en réalité, pas tant que ça. C’est juste que c’était cela ma priorité numéro 1, pas le NaNo.

Le NaNoWriMo c’est quoi ? Ta priorité !

Si c’est la première fois pour vous, et que vous vous êtes fixé un objectif atteignable, rappelez-vous que c’est peut-être le seul mois de votre vie où vous faites passer ce projet en premier. Vous aurez tout le temps de regarder des séries/boire des coups en décembre !

S’octroyer quelques pauses

Le but n’est pas de passer tout le mois sans voir personne ! et cela vous fera du bien !

Participez aux groupes régionaux

Même si vous ne pouvez pas vous déplacer, il y a un Chat pour s’entraider, des forums … vous vous sentirez moins seul !

conseils

Parlez à tout le monde de votre projet !

Mon livre a pris une tout autre dimension quand j’ai commencé à annoncer à tout le monde que j’étais en train de l’écrire au lieu de bricoler dans mon coin.

Et ma botte secrète :

dans mon salon, j’ai affiché la liste de mes chapitres, et je surligne au fur et à mesure ce que j’ai écrit. (Mince, je suis en train de vous spoiler l’article sur l’écriture du premier jet!)  Vous pouvez faire de même, soit en représentant les 50 000 mots sous forme de cases (une pour 1000 mots par exemple) que vous cochez au fur et à mesure, soit la liste des chapitres … C’est très motivant de voir ses progrès, sous son nez, au quotidien, je vous le conseille !

Pour aller plus loin :

Je vous conseille mon article Comment se motiver quand on est slasheur.se ou en reconversion qui contient tous mes conseils pour réaliser un projet personnel du type NaNoWriMo à côté du boulot.

Ou mes autres articles sur le NaNoWriMo : NaNoWriMo : Nuit Blanche d’écriture

NaNoWriMo : Mon expérience et avis : fin du challenge (2018)

Allez, H-4 ! On y croit !
Ingrid.

 

 

Recevoir la newsletter

Pour ne rien manquer des nouveaux articles du blog, tu peux recevoir la newsletter une fois par semaine.

Je t'offre des freebies sur l'écriture et le développement personnel, et une petite méditation guidée.