tunnel

Imaginer un univers : créer une race, une technologie, une magie

Je poursuis ma série Préparer son roman qui a débuté avec Comment créer un univers imaginaire : la géographie . Une fois la carte de votre univers à peu près claire pour vous, vous pouvez passer au reste : créer une race ou plusieurs, l’énergie et/ou la magie, et la technologie qui s’y trouvent. Prêt à donner vie à votre monde ?

Comment créer une race imaginaire … ou plusieurs !

On commence par la population de votre univers. Vous avez peut-être utilisé les fiches lieux de l’article précédent. Cela peut être une bonne base pour définir les différentes races ou espèces que vous avez imaginées, car elles sont souvent liées à un habitat particulier.

Je recommande de vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les caractéristiques de mon espèce ? Comment la décrirais-je en 3 mots ?
  • Est-elle vraiment utile pour l’histoire ? Si je ne devais garder que 3 espèces dans mon roman, en ferait-elle partie ?

En effet, on peut avoir tendance à en faire de trop… lors de la préparation de Cri dans le Chaos, j’ai carrément fait sauter une des espèces qui n’apportait rien à l’histoire pour ne pas embrouiller le lecteur.

  • Est-ce que le lecteur se représente bien l’espèce ? Et ses différences avec les autres espèces ?

Carte d’identité pour créer une race/espèce

Statue

Voici les questions que vous pouvez vous poser : quels sont …

  • l’apparence habituelle des appartenants à la race/espèce
  • leur histoire
  • lieu d’origine
  • langage
  • habitudes
  • traits particuliers
  • liens avec les autres peuples …

Comment choisir l’énergie de son univers – machines, vaisseaux et tutti quanti

Créer une énergie (ou la choisir)

C’est l’heure d’utiliser votre moteur de recherche préféré. J’ai passé des heures sur internet à chercher la source d’énergie qui me semblait la plus vraisemblable et en adéquation avec mon univers. Voici quelques conseils :

  • même si vous n’avez pas poussé vos recherches à fond, choisissez une énergie un minimum vraisemblable et en lien avec votre univers ! En particulier, évitez la magie pure dans un univers scientifique et vice versa.
  • évitez le déséquilibre. J’avais bêta-lu un extrait de SF où l’auteur avait poussé très très loin ses idées sur la politique d’un monde futur, son fonctionnement … et avait complètement négligé l’énergie en la reléguant à « l’anti-matière » ou un truc du genre. C’était très frustrant et donnait vraiment une impression de flemme intellectuelle. Même si c’est le quantique qui vous botte, il est possible de le justifier un minimum dans votre récit sans donner dans la thèse d’astrophysique !

yi peng

Intégrez-la dans votre univers

En parlez-vous souvent, de sa source, ses enjeux, son fonctionnement éventuel ? Dans Cri dans le Chaos, j’avais envie d’expliquer un peu mon concept de carburant végétal, alors j’ai créé un background scientifique à l’une de mes personnages. Elle était chercheuse sur ce fameux carburant et profite d’un passage dans le bouquin pour donner quelques détails à son sujet. Bon, c’est un peu artificiel, mais un petit passage dans un bouquin de 400 pages, c’est discret !

Bien sûr, pas besoin de détailler toute l’histoire de l’énergie. Au contraire, donner trop d’informations d’un coup peut vite être indigeste (cela porte d’ailleurs un nom : l’info drop !). Comme le disait une éditrice de Rageot à une rencontre à laquelle j’ai participé, vous devez surtout savoir ce que vous avez dans vos tiroirs. Vous n’êtes pas obligé de tout nous montrer/expliquer !

En revanche, je recommanderais de vous faire une fiche rapide sur laquelle vous notez tout ce que vous avez pensé sur cette énergie. Cela vous permettra de ne pas vous contredire ! Bref, de savoir ce que vous avez dans vos tiroirs 🙂 Et pourquoi pas y ajouter quelques images vous aidant à visualiser tout cela ?

Un dernier point : n’oubliez pas les liens entre votre monde et votre source d’énergie.

L’énergie et les races

Tout le monde peut utiliser votre énergie ? Cette question peut sembler simple, et pourtant m’a causé du fil à retordre pour Cri dans le chaos ! Avant de manipuler à la fois des dragons et des vaisseaux spatiaux, assurez-vous de comment vous tissez des liens entre ces deux éléments. Après, des dragons pilotes de vaisseaux spatiaux, pourquoi pas !

Les ressources d’énergie

Si vous avez vu ou lu Dune (mais ça marche aussi si vous vivez sur Terre au XXIe siècle), vous voyez de quoi je parle. Les ressources d’énergie, si elles ne sont pas illimitées (coucou les humains), peuvent être au centre de nombreuses intrigues, voire constituer la clé de votre roman.

 

Comment créer une magie

On poursuit avec un domaine plus fantasy : qu’en est-il de la magie ? Je me suis également posé ces questions au début de Cri dans le Chaos, pour savoir si ce que je voulais y mettre relevait de la magie ou pas !

Je recommanderais de :

  • Lister tout ce qu’on peut faire et pas faire avec vo.tre.s magie.s. Cela vous aidera à la cerner !
  • Tout comme l’énergie, éviter les déséquilibres. Si la géo de votre monde est précise au mètre carré mais que votre magie est simplement « puissante » ou « intuitive », votre lecteur risque de se sentir floué.e.
  • Qui la maîtrise ? Y a-t-il différents niveaux, un parcours initiatique ?

temple blanc chiang rai

Comment créer une race ET de la magie

Quelles races utilisent cette magie ? Comment ? Celleux qui ne peuvent pas s’en servir ont-ils essayé ?

Les sources de magie

Comme pour l’énergie, si la magie n’est pas illimitée, les sources peuvent poser de réels problèmes dans votre monde s’il est bâti sur cette magie.

 

Comment créer la technologie de son roman

Cette catégorie contiendra globalement les points de vigilance qui ne rentraient pas dans les cases précédentes !

Ressources

Quelles ressources sont nécessaires pour construire votre univers ?

  • les habitats
  • les moyens de transport …

Quelles ressources sont utilisées pour :

  • se déplacer
  • créer de l’énergie/magie
  • se nourrir ?

nourriture

Y a-t-il des enjeux liés à ces différentes ressources ?

Répondre à ces questions peut permettre de voir des oublis dans votre préparation de roman !

 

Technologie

A nouveau, mon principal conseil sera de savoir ce que vous avez dans vos tiroirs. De l’ascenseur de l’immeuble au vaisseau spatial en passant par les écrans de visioconférence …

  • Dans la Bible de votre histoire (je mets un lien à ce sujet en fin d’article), vous pouvez écrire quelques mots sur chaque concept, objet, vaisseau … que vous avez inventé. J’y ajouterais de petits dessins ou des images qui vous inspirent.
  • S’ils ont un nom inventé ou une particularité par rapport à leur équivalent dans notre monde : notez-le bien et expliquez-le ! sinon, le lecteur sera perdu, il ne saura pas ce que signifie le mot, ou pourquoi créer ce concept alors que cela existe déjà dans notre monde.

tunnel

  • Evitez de créer des noms pour tout et n’importe quoi ! « Less is more » : mieux vaut limiter les mots inventés et les cantonner à des concepts forts et originaux que de mettre un nom pour mettre un nom.
  • J’avais vu sur un blog aussi le concept de « une slika, c’est comme une épée, mais en plus puissant » … inventez des noms quand ça vaut vraiment le coup !
  • Dans le cas de grands vaisseaux, bâtiments … si vous y situez des scènes, je conseille de vous faire un petit plan des lieux pour vous repérer et éviter les incohérences.

 

Cela peut sembler énorme, au début, mais vous verrez qu’avec un minimum de réflexions, vous parvenez à répondre à ces questions de manière sereine ! Alors, prêt.e ?

 

Pour aller plus loin :

Comment préparer son roman : mon expérience

Faire évoluer ses personnages

Créer un peuple non humain pour son roman par Mécanismes d’histoires

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir la newsletter

Pour ne rien manquer des nouveaux articles du blog, tu peux recevoir la newsletter une fois par semaine.

Je t'offre des freebies sur l'écriture et le développement personnel, et une petite méditation guidée.