clavier, the et lunettes

Comment créer un tableau de scènes pour son roman

Je vous en parle dans comment j’ai préparé mon roman, le premier jet mais aussi les corrections : mon tableau de scènes m’a clairement sauvé la mise niveau organisation de l’écriture et de la correction de mon roman. Je vous explique ici un peu plus en détail comment créer un tableau de scènes à partir du synopsis de son roman et comment je m’en suis servie.

 

Avoir le synopsis de l’histoire

carte mentale roman

Forcément, il vous faut un point de départ ! Mon conseil numéro 1 est d’arriver à produire un texte détaillé retraçant les évènements que vous souhaitez raconter. Mais vous pouvez aussi partir d’une liste, d’un ensemble d’évènements, d’un résultat de carte mentale … (j’en parle dans Comment préparer son roman : mon expérience, et j’y donne des pistes pour arriver à ce fameux synopsis).

Une fois le synopsis obtenu, je conseille une étape bonus : posez-vous toutes les questions possibles pour les personnages, lieux et détails de l’intrigue afin d’enrichir si besoin le synopsis avec des précisions.
Par exemple « pourquoi un tel prend telle décision », « comment vont-ils du point A au point B »… cela vous aidera à voir s’il ne manque pas une étape déjà à ce stade.

ecriture synopsis roman

Personnellement, j’ai choisi de raconter mon synopsis à un proche, en le chargeant de me poser ces questions en « cherchant la petite bête« , et cette étape fut bien utile !

 

Transformer le synopsis en évènements

Maintenant que vous avez votre synopsis avec un minimum de cohérence, voici une des parties que j’ai préférées : le transformer en post-its !
Vous pouvez également avoir recours à un tableau effaçable, un tableur Excel ou une note type Microsoft OneNote. Le but est de pouvoir facilement déplacer les évènements.

De mon côté, j’ai fait les post-its puis ai créé le tableau de scènes sur Excel. Si vous arrivez facilement à manipuler le tableur Excel, les post-its ne sont peut être pas obligatoires, même si c’est plutôt sympa et ludique !

 

Première étape : écrire chacun de vos évènements sur un post-it.

post its pour tableau de scenes evenements

Ensuite, vous pouvez préparer des post-its avec les noms de vos principaux personnages ou intrigue. Par exemple, j’avais écrit les noms de mes personnages principaux et fait une catégorie « contexte » pour l’intrigue politique internationale.

Préparez ensuite des post-its avec les principales dates des évènements. C’est juste pour vous situer dans le temps, peu importe si la chronologie de votre univers est différente !

 

Afficher ensuite vos post-its au sol ou sur un grand mur :

post its pour tableau de scenes lignes

  • les dates le long du plus grand axe (sûrement en ligne si vous êtes sur une table ou au sol)
  • les noms des personnages et intrigues sur le plus petit (sûrement en colonne).

Répartissez ensuite vos post-it évènements, et remplissez la colonne des dates.

post its pour tableau de scenes

 

Vérifier la cohérence :

Ce n’est pas le plus agréable ni le plus facile, mais je vous conseille fortement de profiter de ce moment pour vérifier la cohérence de votre histoire :

  • pour chaque personnage ou intrigue, vérifiez que les évènements s’enchaînent dans un ordre logique,
  • vérifiez qu’à chaque ligne vous savez où sont et ce que font les personnages, et si c’est cohérent avec les autres colonnes. Par exemple, « Robert publie sur Instagram » dans la colonne Robert et « Bernadette est outrée par la publication de Robert » dans la colonne Bernadette doivent être dans le bon ordre. Cela a l’air bête comme ça, mais lorsque l’on commence à multiplier les intrigues et les évènements, on peut facilement se retrouver avec ce genre d’incohérence.

Remarque sur les trajets : pour les récits d’aventure ou de science-fiction, vérifiez la durée des trajets des personnages avec les dates et regardez si c’est cohérent avec le moyen de locomotion des personnages. Pas obligé d’être très précis ! Mais deux jours pour faire Terre-Soleil avec un vaisseau spatial ou Paris-Katmandou à pied, ça risque de sembler suspect au lecteur !

moto a bali

  • De mon côté, j’avais ajouté une étape supplémentaire, en précisant sur les post-its le lieu de l’évènement. Dans le cas d’une intrigue type space-opera ou avec de multiples lieux, cela aide à se situer !

Vérifier le dosage

Ce travail m’a menée à une étape que je n’avais pas prévue, à savoir vérifier le « dosage » des intrigues. Par exemple, j’ai remarqué que l’intrigue de mon personnage principal stagnait pendant deux mois tandis que les autres rencontraient de nombreuses péripéties. Cela m’a poussée à insérer des évènements supplémentaires dans les deux mois pour équilibrer mon histoire.
Je pense que cette étape est surtout intéressante pour les auteurs débutants.

 

Choisir les scènes que vous allez raconter

Il arrive, le fameux tableau de scènes ! Il reste deux étapes :

Choisir quels évènements raconter

Vous n’allez pas pouvoir tout raconter ! Omettre certains évènements allègera votre intrigue. Par exemple dans le cas suivant :
« Les généraux décident de commencer la guerre » puis « La guerre est déclarée » puis « Odette, dans son vaisseau, reçoit un message comme quoi la guerre a commencé » : on peut choisir de raconter les 3 évènements, ou les deux derniers, ou encore se contenter du dernier !

Dans le cas des post-its, vous pouvez rayer ou retourner ceux que vous n’allez pas raconter.

 

Transformer les évènements en scènes

Et ça, ce n’est pas l’étape la plus simple ! La plupart de vos scènes seront évidentes : si l’évènement est « Robert rencontre Bernadette », la scène sera probablement la rencontre, ou alors le récit de la rencontre a posteriori.

En revanche, si un de vos évènements s’intitule « La bataille commence »: Quelle(s) scène(s) allez-vous raconter pour le montrer ? Odette dans son vaisseau qui se prépare à attaquer, la scène vue en mode macro, les généraux qui observent de loin ? Plusieurs scènes à la suite ? Etc. Pour certains évènements, vous allez devoir faire de vrais choix !

post its pour tableau de scenes

Dans le cas des post-its, vous pouvez coller un nouveau post-it par-dessus l’ancien.

Bien entendu, tout ici est facultatif et dépend du niveau de détail que vous souhaitez pour votre tableau de scènes. Etant une maniaque de l’organisation, je suis allée très loin, alors que d’autres auteurs partent du synopsis et écrivent directement !

 

Créer un tableau de scènes … et s’en servir !

Ensuite, pour passer à la création au tableau, il « suffit » de tout recopier dans Excel ! Cette fois-ci on met une scène par ligne, en mettant en colonne Personnage principal ou Intrigue.

Voici les petits détails qui peuvent être ajoutés avant l’écriture :

  •  une colonne par personnage, même les secondaires : pour savoir qui est présent
  •  colonne lieu
  • colonne date
  •  ayant 4 grands axes narratifs, j’avais colorié les cases selon l’axe auquel elles appartenaient. Cela m’a aidée à doser l’intrigue.

J’en profite pour inaugurer la partie Ressources Ecrire un Roman du blog, qui comporte un modèle de tableau de scènes à télécharger !

 

Se servir du tableau de scènes pour l’écriture du premier jet

tableau de scenes

Voici les colonnes pouvant être utilisées et leur bénéfice pour votre phase d’écriture :

  • une colonne « % avancement ». Personnellement, je mettais 0, 50% ou 100% (scène non écrite, scène commencée, scène finie).
  • Calculer la moyenne de cette colonne vous permet de savoir votre avancement total dans l’écriture du premier jet !
  • une colonne « nombre de mots » : très utile si vous faites le NaNo
  • Vous pouvez ainsi calculer le nombre de mots total ou le nombre de mots moyen par chapitre
  • des colonnes « Grosse description », « Monologue intérieur », « Gros bout d’action » … pour évaluer leur présence/fréquence dans le récit

 

Se servir du tableau de scènes pour les corrections

Pour préparer les corrections (après écriture du premier jet), vous pouvez reprendre le tableau de scènes et ajouter :

  • des colonnes « correction V1 », « V2 » … à remplir comme pour la colonne « % avancement »
  • une colonne « nombre de mots final »
  • ou alors des colonnes par type de relecture (Cohérence, style, grammaire et orthographe …)

Et à ce stade, votre tableau de scènes est parfait, vous pouvez attaquer l’écriture du premier jet !
Je suis consciente que le travail que j’ai fait sur le tableau était énorme, mais j’avais une intrigue particulièrement complexe et c’était mon premier roman. Je pense que pour le prochain, je passerai quand même par la phase des post-its, mais édulcorerai les colonnes du tableau Excel.
Et vous, plutôt planificateur ou plutôt jardinier ? Avez-vous déjà fait un tableau de scènes ?

Une fois le tableau fait, l’étape suivante : Comment écrire un roman : le premier jet !

 

clavier, the et lunettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir la newsletter

Pour ne rien manquer des nouveaux articles du blog, tu peux recevoir la newsletter une fois par semaine.

Je t'offre des freebies sur l'écriture et le développement personnel, et une petite méditation guidée.