Comment devenir slasher.use : se motiver, s’organiser, se reconvertir

Je m’adresse aux personnes ayant un gros projet personnel (plusieurs centaines d’heures) : écrire un roman, lancer un blog, partir en long voyage, apprendre une langue étrangère, voire envisageant de se reconvertir (auto-entrepreneurs en herbe, personnes en cours de formation dans un autre domaine, ou cumulant plusieurs jobs), mais aussi aux personnes ayant un projet personnel un peu moins conséquent ou urgent, comme se (re)mettre à un instrument, à un sport… Se motiver, s’organiser, gérer son temps, ne sont pas forcément aisés quand on a plusieurs vies à la fois (d’où le terme slasher.use, du terme anglais qui désigne la barre oblique : / comme dans : « je suis ingénieure/écrivaine/prof de yoga »). Dans cet article, je vous donne tous mes conseils sur comment devenir slasher.use et réaliser ses projets personnels à côté du travail !

 

img_20170927_1721161883028350.jpg

Comment faire

Avant d’aborder mes conseils sur la motivation, il y a deux points clés que j’aimerais aborder : les priorités et le temps.

Gérer ses priorités

Pour tout projet nécessitant du temps / de l’argent / du travail à côté de votre métier, il va vous falloir faire des choix, par exemple entre lui et certains loisirs ou sorties. Là, je dirais simplement que votre projet doit être très haut dans la liste de vos priorités. Après manger, dormir et gagner sa vie, certes, mais avant vos loisirs par exemple. Parce que vous n’êtes pas une machine, vous ne pourrez pas tout mener de front. Personnellement, j’ai eu du mal à faire du sport régulièrement en même temps que je préparais mon tour du monde : même s’il ne me prenait pas tant de temps que ça, j’y concentrais toute mon attention.

Si c’est un projet un peu secondaire, mais important pour vous, ici en revanche, je conseillerais le contraire : ne vous mettez pas à courir deux heures par jour si vous n’avez jamais couru de votre vie ! idem avec un instrument, les débuts sont difficiles. Vous risquez d’être dégoûté et d’abandonner. Je vous conseille alors d’y aller doucement mais régulièrement Et de vous servir des conseils de cet article pour ne pas perdre de vue cet objectif !

img-20171026-wa0036-997613197.jpg

Gérer son temps

Même si vous avez mis votre projet en top priorité, encore faut-il le caser dans votre emploi du temps bien rempli. Mon conseil numéro 1 serait de vous trouver un moment réservé dans la journée (ou semaine). Slasher.use ne veut pas forcément dire deux métiers par jour ! Le soir en rentrant du travail ? Le matin pendant le petit déjeuner ? Sur la pause midi ? Trouvez-vous le bon créneau et respectez-le. Vous n’avez pas pu hier ? Pas grave, remettez-vous-y normalement aujourd’hui. Ne soyez pas trop exigeant envers vous-même !

Saviez-vous que la durée moyenne que le cerveau peut passer concentré sur une tâche sans faillir est de 25 minutes ? Autrement dit, sur un créneau de 45 minutes, il y a des chances que vous commenciez à vous ennuyer, vous éparpiller … Fixez-vous donc une durée courte au début (particulièrement pour une tâche impliquant de la concentration : administratif, apprentissage d’un instrument ou d’une langue..) et des objectifs concrets à atteindre (j’en reparle très vite). Et c’est parti ! Personnellement, mes vingt minutes de trajet pour le travail (2 fois par jour) pendant l’écriture de mon premier jet étaient souvent très productives, même après une journée de travail bien remplie. Parce que mon cerveau avait intégré l’idée que c’était un créneau réservé à l’écriture !

Un dernier conseil pour la route : pendant ce créneau que vous vous êtes fixé, mettez votre smartphone à l’autre bout de la pièce et/ou déconnectez tous vos réseaux sociaux. Votre capacité de concentration sera décuplée. Si vous avez un peu de souci à déconnecter, je vous recommande l’appli Forest.

Gérer les outils

Nous avons énormément de chance : depuis le fond d’un bus ou le quai du métro, on peut réserver un billet d’avion, écrire un livre, apprendre une langue étrangère, lire, et j’en passe. Du coup, je vous recommande de faire un tour d’horizon des applis, logiciels, sites… qui pourraient vous aider à avancer dans votre projet (sans trop vous éparpiller bien sûr : choisissez-en une ou deux).

Personnellement, j’ai beaucoup utilisé l’application Notes Keep de Google, que ce soit pour mon tour du monde, mon livre, mes objectifs sportifs, mes idées … et j’en passe : pas de stress, tout était toujours sauvegardé et accessible. Idem pour l’écriture de mon livre, j’explique dans l’article Comment écrire un roman : le premier jet que j’utilisais le service de sauvegarde en ligne pour pouvoir retrouver mes chapitres sur n’importe quel appareil, ce qui m’économisait du stress et du temps perdu !

Ceci étant dit, on peut passer au vif du sujet !

Comment se motiver

Je vais y aller sous forme d’un gros fourre-tout contenant tous mes conseils. Ce ne sera pas très organisé, mais au moins je serai sûre de ne rien oublier !

Se fixer des objectifs concrets

Je sais bien que tout le monde n’est pas maniaque de l’organisation comme moi, mais je pense sincèrement que juste se dire « j’aimerais voyager loin / me (re)mettre au ukulélé / lire plus / etc » peut être frustrant, parce que tout dépend de ce qu’on entend par « loin », « se mettre à », et « plus ». Faire un voyage hors de France ? d’Europe ? Etc, etc.

IMG_20170725_182730

Je suis convaincue qu’il vaut mieux se fixer des buts concrets, qu’on sera 100% sûr de pouvoir atteindre. Faire le tour du monde, créer son entreprise, déposer sa marque, courir un marathon, jouer tel morceau en entier avec tel instrument, passer tel examen de langue ou certification professionnelle, lire ce livre en entier, lire X livres dans l’années, regarder X films, etc.

Se créer une routine

Comme bon nombre des conseils ci-dessous, cela semble tout bête, et pourtant : se créer une routine aide énormément à se mettre en condition de travail. Par exemple, se faire son thé préféré, mettre de la musique, et se mettre directement à son projet. Ou : aller courir tous les mardis midis. Le cerveau adore les automatismes, qui lui économisent de l’énergie : en vous mettant en mode « routine projet », vous vous facilitez grandement la tâche !

Les proches

Le cerveau, toujours lui, aime aussi beaucoup les récompenses. La reconnaissance de ses proches en est une. Informez vos proches de votre projet, incluez-les dans la démarche. Quand on a informé tous ses amis qu’on s’entraîne pour un marathon… on n’a plus le choix, on est obligé d’essayer !

Notamment lors de l’écriture de mon premier jet, où j’ai passé plusieurs mois enchaînée à mon ordinateur, cela m’a fait un bien fou à chaque fois qu’un proche me demandait où j’en étais dans mon livre. Je voyais qu’ils croyaient en moi et qu’ils me soutenaient, et c’était motivant de les tenir au courant de mon avancée !

… et les moins proches

L’union fait la force ! Si vous avez des connaissances susceptibles de bosser sur un projet comme le vôtre, vous pouvez vous réunir pour bosser ensemble, vous conseiller…
Pour les écrivains, il y a bien sûr la grande communauté du NaNoWriMo et ses chats Discord ouverts toute l’année où je trouve beaucoup d’encouragement et d’entraide.
Pour les autoentrepreneurs, je connais moins le sujet (mais m’y mets doucement, plus d’infos à venir !) mais ai pu tomber sur des applis, évènements Facebook… pour se rencontrer entre entrepreneurs, notamment l’appli Meetup (mais d’autres existent). Je vous conseille également le réseau d’entrepreneuses de l’Appart Quatremain !
– Pour les autres slashers.uses, et projets divers et variés, pensez aux groupes Facebook dédiés, il en existe forcément un !

Les récompenses

Evidemment, vous pouvez carburer à d’autres types de récompenses (mais je trouve le recours aux proches particulièrement efficace). Une soirée off/détente après avoir passé plusieurs soirs sur votre projet. Un bon repas après plusieurs heures de boulot. Un jeu vidéo que vous gardez pour quand vous aurez accompli tel objectif. Etc, etc.

wp-image-867613130

Le visuel

A nouveau un conseil qui semble tout bête : afficher vos objectifs chez vous, là où vous les verrez plusieurs fois par jour. Idéalement, je vous conseillerais de réserver un espace à votre projet chez vous (petit bureau avec PC, liste des objectifs, livres … ou étagère d’affaires de sport, etc). Comme ce n’est pas toujours possible, cet espace peut être virtuel !

Bonus de motivation si vous affichez la liste de vos objectifs concrets (typiquement la liste des chapitres de votre roman, des étapes dans la préparation de votre voyage ou autoentreprise ..) et les barrez au fur et à mesure !

IMG_20181116_134203

Mood board :

Tant qu’on y est, vous pouvez égayer un peu cette liste d’objectifs avec des photos, citations, conseils … tout ce qui vous inspire ! Des photos des destinations pour un voyage, de lieux où se déroulent votre roman, du pays dont vous apprenez la langue, de vos musiciens favoris si vous apprenez un instrument, des citations inspirantes, des photos de personnes à qui vous voudriez ressembler après votre entraînement sportif … Voir cela chaque jour ne peut que vous aider à vous rapprocher de vos objectifs.

Si en revanche votre projet est synonyme de formalités à n’en plus finir, je vous conseillerais plutôt les citations, et si vous n’avez pas d’idée, en voici quelques unes !

« Have less. Do more. Be more. »
« Take your passion, and make it happen » Flashdance
« Discover what you forbid yourself to satisfy and do it ! » Jodorowsky’s Dune
« Ne renoncez pas à faire ce que vous voulez vraiment faire. Là où il y a de l’amour, des rêves et de l’inspiration, vous ne pourrez pas vous tromper. » Ella Fitzgerald
« Working hard is important but there is something that matters even more : believing in yourself. » Harry Potter
« Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. » Beckett

IMG_20170822_113222

Fond d’écran ordi ou smartphone :

Vous le voyez un bon nombre de fois par jour, et si vous vous en serviez ? Remplacez-le par un fond en rapport avec votre projet, ou une citation inspirante !

S’organiser : le Bullet Journal

20190223_000255

Le Bullet Journal est un carnet vous permettant justement de concilier vie pro et vos différentes vies perso. J’en parle notamment dans Bullet Journal : s’organiser et atteindre ses objectifs. Je ne conseille pas du tout de vous lancer dans un Bullet Journal flambant neuf si vous voulez juste un petit coup de pouce dans votre projet, cela constituera plutôt une perte de temps et une complication. En revanche, les trackers (comme la photo ci-dessus, pour suivre quotidiennement votre projet), l’intégration de vos objectifs et listes de tâches dans votre agenda ou appli favorite, … me semblent vraiment intéressants.

Comment se motiver : le Miracle Morning

A nouveau un outil puissant, ou plutôt une panoplie d’outils : méditation, écriture, affirmations … Contrairement au Bullet Journal, je vous le conseille fortement et sans condition pour mieux vous connaître et atteindre les objectifs que vous souhaitez. Et gagner en sérénité, par-dessus le marché. Je vous en parle et vous propose ma vision dans l’article Se connaître et se motiver : le Miracle Morning / Miracle Day.

La déconnexion des réseaux pour être plus efficace

Je vous en ai parlé rapidement plus haut, j’en remets une couche. Si vous êtes déjà bien déconnecté, tant mieux ! Sinon, avez-vous déjà réfléchi au temps que vous passez chaque jour à lire vos mails, fils d’actualité divers, etc ? Voici quelques trucs pour gagner du temps pour votre projet.

  • Se désabonner de la totalité des newsletters que vous recevez par mail. Garder celles dont vous avez vraiment besoin pour votre projet et se limiter à 2/3 par semaine.
  • Bloquer toutes les notifications de votre téléphone (sauf appels).
  • Créer chez vous une « phone zone » près de la porte d’entrée où le portable doit rester (sauf en cas d’appel par exemple).
  • Se créer une plage horaire « réseaux sociaux » et s’y tenir
  • Utiliser l’appli Forest, qui permet de se créer des plages de déconnexion en faisant pousser un arbre virtuel. En plus, avec la version premium qui coûte 2-3 €, vous pourrez planter des arbres réels !

IMG_20180122_081842

  • Faire le tri dans vos contacts Facebook, abonnements Instagram, etc… pour ne garder que l’essentiel
  • Vous faire une journée sans téléphone de temps en temps
  • Désinstaller les applications des réseaux sociaux de votre téléphone
  • Ou encore, supprimer vos comptes sur les réseaux sociaux ! Sur Facebook, vous avez un mois après la suppression pour changer d’avis. Parfait si vous souhaitez booster votre projet quelques jours/semaines.

Essayez, vous verrez le temps que vous pouvez gagner ! Pas forcément pour votre projet, mais aussi pour vous, pour souffler un peu, ou vous aérer l’esprit.

Se lancer

Tout cela vous semble peut-être radical. Avec votre vie bien remplie, où caser ce temps et cet énergie ?

Déjà, je conseille d’y aller progressivement. Vous ne pouvez pas, du jour au lendemain, vous mettre à travailler 3 heures par jour sur votre projet.

En revanche, vous pouvez commencer à faire des choix. Cette sortie qui va vous coûter une trentaine d’euros ? Et si vous reportiez à la semaine prochaine, pour gagner 30€ + quelques heures à consacrer à votre projet ? Idem pour cet achat, ces épisodes de série et/ou films, cette soirée au bar, … votre temps est précieux, donc essayez petit à petit d’augmenter celui que vous allouez à votre projet et de diminuer le reste. Idem pour l’argent si votre projet nécessite un financement.

Personnellement, c’est l’arrêt des séries et des films qui m’a boostée au moment du NaNo. Cela m’a offert de précieuses heures supplémentaires chaque jour que je peux consacrer à mes projets personnels. J’ai également supprimé mes comptes sur les réseaux sociaux, et simplifié ma façon de cuisiner : en gros, je bricole en semaine et cuisine un peu mieux le weekend. Toute manière d’économiser du temps est bonne à prendre !

Petits conseils en vrac pour se motiver

  • si vous n’avez pas la place pour travailler chez vous ou y êtes facilement déconcentré, pensez aux lieux publics !  Bibliothèques, espaces de coworking, cafés sympa près de chez vous, vous pourrez facilement trouver un lieu loin des sources de distraction de votre appartement.

img_20181116_151521-1290143800.jpg

  • cuisiner chaque soir vous prend beaucoup de temps ? le batch cooking est là pour vous sauver : le weekend, en 2 heures environ, vous préparez la totalité des plats de la semaine. Plus besoin de faire les courses, de cuisiner chaque jour, et une grande économie d’énergies (celle de la facture d’électricité + la vôtre !) Attention, cela ne marche que pour les plats véganes, éventuellement végétariens. Désolée 😉
  • créer un compte dédié à votre projet sur un réseau social, à alimenter de temps en temps pour tenir tout le monde au courant. Le ratio temps passé/reconnaissance est plutôt élevé !
  • Pour les projets créatifs, je vous ai déjà parlé du NaNoWriMo, mais d’autres challenges existent pour se motiver : Id2mars (tous arts), Camp NaNo (écriture), Inktober (dessin) … cela peut être un bon moyen de se booster sur une durée courte !
  • vous avez besoin d’un fond sonore pour vous concentrer ? je vous conseille le site /appli Noisli où vous pouvez vous générer un bruit de fond (à base de différents bruits de la nature ou de conversations dans un bar !)
  • filer à la bibliothèque, emprunter plein de livres sur votre projet, et les mettre partout chez vous, bien en vue !

IMG_20180506_120914

J’espère que cet article sera utile ou inspirant pour vous. J’ai reçu plusieurs messages ou commentaires récemment sur ce thème. Cela m’a beaucoup touchée et confortée dans l’idée que je souhaite partager mon expérience pour aider le maximum de personnes à réaliser leurs rêves. Encore merci de me lire et de m’encourager !

Je dédie cet article à ma guerrière poussiéreuse. 🙂

 

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Anna dit :

    Merci beaucoup pour tes astuces ! Moi aussi je réfléchis en ce moment comment je peux dégager plus de temps à mon Side project.

    J’espère vraiment pouvoir faire et pourquoi pas un jour vivre des choses qui me plaisent.

    Bon weekend à toi,
    Anna

    1. GrassForPillow dit :

      Merci Anna pour ton commentaire ! pas facile de jongler entre plusieurs vies, j’espère que mes astuces te seront utiles !

Laisser un commentaire